COROMANDEL

Samedi 03 décembre 2016

Aujourd’hui, nous décidons de nous rendre à la péninsule de Coromandel, connue pour sa beauté et son côté sauvage.

Une fois sur place, nous commençons par visiter la ville qui est très jolie et agréable à parcourir, mais où il n’y a pas grand-chose à faire. Nous allons donc un peu plus au Nord, où nous faisons une balade d’environ une heure et demie.
Le sentier sur lequel nous marchons est partagé entre la forêt et l’océan, nous offrant par moment de très beaux paysages à contempler.
Nous nous arrêtons à plusieurs reprises, tantôt pour marcher dans l’eau tiède de l’océan Pacifique, tantôt pour prendre le temps d’observer les “micros écosystèmes marins” sur fond de sable fin, piégés, le temps de la marée basse, dans les creux des innombrables rochers.

C’est, encore une fois, une balade très appréciée !

Coromandel

Nous rejoignons ensuite la côte Est en empruntant une “gravel road” d’environ trente kilomètres qui nous fait traverser une forêt. L’état de la route nous oblige à rouler à lentement, mais cette dernière est si agréable à parcourir, en nous laissant le temps et l’opportunité d’observer un paysage de roches et de forêts, que cela nous convient bien.

Puis, nous décidons de redescendre la péninsule en longeant la côte afin de nous rendre à deux plages : Cathedral Cove et Hot Water Beach.

Nous commençons par Cathedral Cove qui est une plage plutôt connue de par sa présence dans le film “Le Monde de Narnia 2 : Le Prince Caspian”.
Il est possible de s’y rendre par trois moyens : à pied via un sentier, en taxi-bateau ou en canoë-kayak.  L’idée du canoë est plutôt plaisante mais nous ne voyons aucune location disponible où nous sommes, donc nous y allons à pied.
Environ quarante minutes de marche plus tard (entrecoupée de très beaux panoramas), nous atteignons la fameuse plage en début d’après-midi.

Il y a beaucoup de monde mais si nous en faisons abstraction, la plage s’avère magnifique avec son sable blanc, son eau turquoise et ses superbes rochers !
Nous nous installons face à un rocher immense (qui ressemble énormément à un visage), et nous profitons alors de l’endroit avec beaucoup de plaisir.

La plage est idyllique et incroyablement belle. Nous y restons environ une heure, allongés au soleil, avant de retourner à la voiture pour rejoindre Hot Water Beach.

Nous profitons du soleil devant cet immense rocher que les Maoris appellent Te Hoho (Le Puissant)

Cathedral Cove
Cathedral Cove Narnia

À gauche : Notre photo de Cathedral Cove – À droite : Cathedral Cove dans le film Narnia

La plage de Hot Water Beach est, en apparence, assez banale.
Mais, si nous arrivons au bon moment, entre deux marées hautes, et que l’on s’avance suffisamment, nous découvrons alors toute la “magie” du lieu.

Si cette plage est célèbre, ce n’est ni pour sa beauté ni pour avoir été un lieu de tournage, mais parce qu’il est possible de s’y creuser des bains d’eau chaude naturels.
En effet, sur une certaine partie de la plage, de la lave se trouve à seulement deux kilomètres sous le sable. Et, si nous creusons au bon endroit, une eau très chaude (si ce n’est brûlante) remonte alors à la surface, remplissant le trou que nous venons de former (à une vitesse de 10-15 litres par minute) et pouvant atteindre les 64 degrés.

Lorsque nous arrivons, de nombreuses personnes sont déjà présentes et sont soit en train de creuser, à l’aide de pelles et de seaux, soit déjà en train de se prélasser dans ces bains fumants à l’odeur de soufre.

Nous empruntons un seau à des gens et nous formons un creux dans le sable. Mais l’eau est si brûlante qu’il est impossible d’en supporter la chaleur ne serait-ce que quelques secondes.
Nous ajoutons donc un peu d’eau froide venant directement de la mer puis je m’assois dans le trou, appréciant la chaleur qui m’enveloppe. Vincent n’est pas spécialement tenté par “l’expérience” et trouve le bain trop chaud pour me rejoindre.

Je suis immergée jusqu’aux cuisses et, durant plusieurs minutes, c’est agréable. Mais l’eau continue de monter et devient vite de nouveau brûlante. J’en ressors donc, les cuisses écarlates, avant de me rhabiller.

Puis, nous restons encore quelques minutes, observant une dernière fois ces bains chauds naturels et la vapeur qui s’en élève, avant de reprendre la route en quittant alors la belle péninsule de Coromandel.

Mardi 03 janvier 2017

Un mois plus tard, nous sommes retournés sur la plage de Cathedral Cove afin de pouvoir admirer un lever de soleil sur cette plage magnifique.
Levés dès 04h45, nous étions prêts à contempler un paysage superbe, mais ce fut sans compter sur la présence des nuages. En effet, ces derniers se sont également invités, camouflant  alors les rayons et lumières du soleil.

Pas de lever de soleil spectaculaire pour nous ce matin, mais un paysage qui n’en demeure pas moins magnifique

L‘un des panoramas qu’il est possible de contempler en empruntant le sentier qui mène à la plage

( PETITE PARENTHÈSE )

Suite à cette matinée nous sommes allés à Matamata, ville à côté de laquelle le fameux Village des Hobbits  (Hobbiton Village), du Seigneur des Anneaux, a été construit et conservé.
Nous trouvions (malheureusement) le prix trop élevé pour aller le visiter (158 $ à deux pour 2 heures, soit 107 €), donc nous avons fait le tour des alentours en voiture pour tenter d’avoir tout de même un aperçu.
Mais bien sûr, pas une once de parcelle ne fut visible (ce qui est une raison pour laquelle, en plus de la beauté, Peter Jackson, le réalisateur, a choisi cet endroit en particulier – durant le tournage, les hélicoptères et avions avaient même interdiction de survoler cette zone-).

Office de tourisme de Matamata

Pas de village de hobbits à l’horizon, mais un paysage qui ne manque pas de nous rappeler la célèbre saga Le Seigneur des Anneaux

 LE PETIT PLUS

Cathedral Cove

L’endroit de Cathedral Cove est appelé par les Maoris “Te Wanganui-A-Hei” : “La grande baie de Hei”.

Hot Water Beach

Hot Water Beach est l’une des plages les plus célèbres de Nouvelle-Zélande.

Les roches chauffées et le réservoir d’eau chaude (naturelle) qui se trouvent environ deux kilomètres sous le sable de Hot Water Beach est un vestige de l’activité volcanique qui s’est produite dans la région de Coromandel il y a 5 à 9 millions d’années.

L’eau qui remonte à la surface de ces bains naturels contient en grande quantité du sel, du calcium, du magnésium, du potassium, du fluor et de la silice. Certains lui confèrent donc des vertus bienfaisantes, dont le soulagement de l’arthrite.

Les bulles visibles à la surfaces de l’eau ne sont pas causées par la chaleur, mais par la libération de dioxyde de carbone.

Le Seigneur des Anneaux

Les films “Le Seigneur des Anneaux” étant très lucratifs, le gouvernement Néo-Zélandais a alors mis en place un  Ministère de l’Anneau afin de gérer le potentiel économique de cette saga en Nouvelle-Zélande.

Le Village des Hobbits (Hobbitebourg/Hobbiton Village) a été construit un an avant le début du tournage. Le réalisateur, Peter Jackson, souhaitait laisser le temps à la végétation de bien reprendre sa place afin de ne pas donner l’impression d’un décor artificiel.

Sean Connery (James Bond) s’est vu proposé le rôle de Gandalf (en plus d’un énorme salaire, de plusieurs millions d’euros). Mais l’acteur a refusé le rôle car il n’avait jamais lu les livres et il ne comprenait rien au scénario.

Et n’hésite pas non plus à nous laisser un petit commentaire 😀

4 réponses
  1. Julie
    Julie dit :
    Vous faites un remarquable voyage. C’est toujours agréable de vous lire et de regarder vos photos.
    Où allez vous après la nouvelle Zélande ?
    Je pense bien à vous.
    Bisous
    Julie
  2. Sandrine
    Sandrine dit :
    Toujours un plaisir de vous lire ! 🙂

    Je trouve ça presque flippant de se baigner dans une eau chauffée par la lave se trouvant à peine 2 km sous nous, sans compter la vitesse à laquelle l’eau monte. Mais ça doit vraiment être une expérience intéressante.
    Et les vertus de cette eau, je veux bien, mais à condition de ne pas se brûler :p

    Vous n’avez pas vu le village des hobbits, mais l’office de tourisme est vraiment sympa. Et vous avez pu grimper à la montagne du destin 😀

    Et vous avez pu vous promener sur le lieu de tournage du film Narnia. C’est sympa franchement. Même si le plus intéressant c’est la beauté des paysages !!

    Par contre je n’arrive pas à distinguer le visage dans le rocher ? ^^

  3. Lionel et Ghislaine
    Lionel et Ghislaine dit :
    Hello les voyageurs,

    Pas pris le temps de faire un petit commentaire sur l’article précédent, que voici celui ci :-))
    Toujours aussi plaisant de lire vos aventures.Dommage que vous n’ayez pas pu (vu le prix) visiter le village des Hobbits, l’une de mes sagas préférées.
    Ça fait bizarre les deux photos prises sur la plage au même endroit, l’une prise lors du film Narnia et la votre.
    Merci pour la partie « histoire » du pays, c’est une très bonne idée et c’est toujours intéressant.

    A bientôt pour lire votre prochain article.
    Bisous

  4. Maëva & Vincent
    Maëva & Vincent dit :
    : Merci pour ton commentaire !! 🙂
    Après la Nouvelle-Zélande, la prochaine destination est normalement l’Australie.
    Mais comme nos visas (pour l’Australie) tardent un peu à arriver, nous pensons peut-être aller aux îles Fidji en attendant ! 🙂
    (Nous vendons notre voiture : si elle part après l’obtention des visas, on va en Australie. Sinon aux Fidji)

    : C’est assez étonnant mais c’est super intéressant de voir cette eau brûlante « surgir » du sable, de façon complètement naturelle. Mais oui, c’est mieux quand on ne se brûle pas ^^ (Nous étions en tongs, et parfois l’eau était vraiment trop chaude, ça nous brûlait les pieds !)
    Quant au visage dans le rocher, du coup je t’ai envoyé une photo avec la « description » ^^

    : Ha, je savais que tu aimais beaucoup Le Seigneur des Anneaux, mais j’ignorais que c’était l’une de tes sagas préférées ! Vous n’avez plus qu’à venir faire un petit tour en Nouvelle-Zélande, les lieux de tournage ne sont pas ce qui manque !
    (Mais oui, c’est dommage pour le prix, nous avons hésité mais c’était trop cher)
    Bisous à vous aussi !

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *